Le groupe Abou Sayyaf soupçonné d'avoir détourné un bateau indonésien, l'armée prête à intervenir

La revue de presse aux philippines dans les médias asiatiques et internationaux du 30 mars 2016
Tempo.co – La sécurité des dix membres d’équipage d’un bateau indonésien détourné vers les Philippines est devenue la « priorité » du général indonésien Gatot Nurmanto. Depuis le quartier général de l’armée nationale indonésienne, Gatot a indiqué coopérer avec l’armée philippine, tout en précisant qu’aucune force militaire indonésienne n’avait été déployée, les otages se trouvant aux Philippines et non en territoire indonésien. Le propriétaire du bateau aurait été contacté par des membres du groupe séparatiste islamiste philippin Abou Sayyaf. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a indiqué qu’une rançon avait été demandée mardi 29 mars.