Népal : fin de la dépendance à l'Inde grâce à l'accord avec la Chine

La revue de presse au Népal dans les médias asiatiques et internationaux du 21 mars 2016
Firstpost – Il n’est pas trop dire que la visite du Premier ministre népalais en Chine a été fructueuse. Parmi les 10 mémorandums de compréhension signés entre les deux Etats, la presse régionale retient surtout le traité sur les transports et le transit. Il fait basculer les rapports de force régionaux en mettant fin à la « dépendance totale » du Népal au port indien de Haldia (Calcutta) pour son commerce avec des Etats tiers.
Katmandou pourra en effet désormais compter sur le port chinois de Tianjin près de Pékin. En se tournant vers la Chine, le Népal envoie donc un signal fort à son voisin du Sud avec lequel les relations bilatérales sont particulièrement tendues depuis l’adoption d’une nouvelle constitution par Katmandou, en septembre 2015.