L'Inde propose de retirer le droit de vote aux musulmans

La revue de presse en Inde dans les médias asiatiques et internationaux du 11 mars 2016
Dawn – Le quotidien pakistanais ne décolère pas. Le Premier ministre Narenda Modi a proposé cette idée à la veille des élections législatives dans l’Etat de l’Assam en avril. 10% de la population de cet Etat fédéré indien proche du Bangladesh sont musulmans. Ismail Hussain, un citoyen indien cité par Dawn, explique que malgré leur nationalité, les musulmans sont considérés comme des Bangladeshis. Les experts considèrent que l’expulsion des communautés musulmanes est peu probable, et qu’il s’agit d’un signal purement électoraliste. Narenda Modi mène depuis deux ans une politique nationaliste qui vise à marginaliser les musulmans au profit des hindous, alors que l’Etat fédéral ne reconnaît aucune religion d’Etat.
Par Joris Zylberman et Ryôma Takeuchi, avec Arnaud Dubus à Bangkok et Anda Djoehana Wiradikarta à Paris

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don
Tags de l'article