Le Japon et la place de la femme

La revue de presse au Japon dans les médias asiatiques et internationaux du 8 mars 2016
Yomiuri Shimbun (en japonais) – La journée internationale de la femme n’aura pas ménagé le Japon. Le Comité des Nations Unies pour l’élimination des discriminations à l’égard des femmes a exprimé ses « inquiétudes » quant au système de succession impériale au Japon. Le rapport publié ce lundi 7 mars déclare que la primogéniture masculine peut constituer une discrimination à l’égard des femmes. Le gouvernement japonais a riposté par le biais de sa délégation à Genève, déclarant que la publication d’un avis sans débat préalable constitue un « problème de procédure ». De plus, il considère qu’il est inapproprié de critiquer le système juridique d’une famille impériale qui a le soutien de son peuple. C’est un deuxième combat à mener alors que le Comité avait épinglé l’accord nippo-coréen sur les « femmes de réconfort ».
Par Joris Zylberman et Ryôma Takeuchi, avec Arnaud Dubus à Bangkok, Hubert Kilian à Taipei, Sylvie Lasserre Yousafzai à Islamabad et Anda Djoehana Wiradikarta à Paris