Japon : l'ONU critique l'accord nippo-coréen sur les "femmes de réconfort"

La revue de presse au Japon dans les médias asiatiques et internationaux du 8 mars 2016

Japon : l’ONU critique l’accord nippo-coréen sur les « femmes de réconfort »

Yomiuri Shimbun (en japonais) – Douche froide pour le gouvernement japonais. L’accord nippo-coréen sur les « femmes de réconfort » n’a « pas suffisamment pris en compte les victimes ». Tel est le verdict du Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes. Selon l’accord conclu en décembre dernier entre Tokyo et Séoul, une fondation devait être créée en Corée du Sud, et financée par le gouvernement japonais à hauteur d’un milliard de yens pour dédommager les « femmes de réconfort » survivantes. Mais le projet est au point mort, car les victimes refusent de participer à un projet bâti sans les consulter. Le Secrétaire général du Cabinet du gouvernement nippon, Suga Yoshihide, a répondu ce mardi 8 mars aux Nations Unies, qualifiant le rapport de « regrettable et inacceptable ».
Par Joris Zylberman et Ryôma Takeuchi, avec Hubert Kilian à Taipei et Anda Djoehana Wiradikarta à Paris