Inde : Richa Sing, l'autre championne des mouvements étudiants

La revue de presse en Inde dans les médias asiatiques et internationaux du 8 mars 2016

Inde : Richa Sing, l’autre championne des mouvements étudiants

The Siasat Daily – Richa Sing est l’une des figures majeures du mouvement actuel dans les campus en Inde. Elle s’était fait connaître comme la première présidente des étudiants de l’université d’Allahabad, en s’opposant notamment à la venue de Adityanath, élu du BJP, le parti nationaliste hindou du Premier ministre Narendra Modi, sur le campus de son établissement. Elle a aussi défendu ardemment la cause de Rohith Vemula, étudiant Dalit (« intouchable ») qui s’est suicidé il y a deux mois à l’université d’Hyberabad. Aujourd’hui, elle s’identifie à cette affaire car elle fait l’objet d’attaques de la part du « Conseil de tous les étudiants de l’Inde », le gigantesque syndicat étudiant à tendance nationaliste, et elle accuse son établissement de harcèlement administratif. Pour Richa Singh, ses adversaires politiques « n’arrivent pas à digérer le fait d’avoir perdu contre une femme ».
Par Joris Zylberman et Ryôma Takeuchi, avec Hubert Kilian à Taipei et Anda Djoehana Wiradikarta à Paris
Tags de l'article