Taïwan : un tunnel ferroviaire entre les deux rives ?

La revue de presse à Taïwan dans les médias asiatiques et internationaux du 7 mars 2016

Taïwan : un tunnel ferroviaire entre les deux rives ?

Taipei Times – Parmi les chantiers à mener à bien dans le cadre du Plan quinquennal 2020 dévoilé lors de la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire, qui s’est ouverte samedi à Pékin, est inscrit un projet de « Ligne de train à grande vitesse Pékin-Taïpei », rapporte deux jours après le Taipei Times, dans le sillage du China Times, en langue chinoise, qui critique la dimension pharaonique du projet. Tel un serpent de mer, Pékin remet en effet sur la table une proposition maintes fois déclinée par Taïpei, comme l’a encore rappelé hier le ministre taïwanais des Affaires continentales qui cite des « obstacles insurmontables en termes techniques, politiques et de sécurité nationale ». De son côté, Pékin a achevé la construction du tronçon entre Fuzhou, dans la province méridionale du Fujian et de l’île de Pingtan en juin 2015. Ce dernier se connecte au réseau des trains à grande vitesse qui remonte jusqu’à Pékin en 7h44mn.
Par Alexandre Gandil et Ryôma Takeuchi, avec Arnaud Dubus à Bangkok, Sébastien Farcis à New Delhi, Hubert Kilian à Taipei et Anda Djoehana Wiradikarta à Paris