Revue de presse Asie - 28 octobre 2015

Shinzo Abe en Asie centrale, pollution pétrolière en Thaïlande et Uber au Pakistan

Des touristes devant la pollution pétrolière des plages en Thaïlande. Copie d’écran du Bangkok Post, le 28 octobre.

Asie du Nord-Est

Chine : Tensions croissantes avec les Etats-Unis autour des îles Spratleys

China Daily – Pékin n’apprécie vraiment pas le récent passage dans la zone des 12 miles nautiques d’un navire de guerre américain à proximité des controversées îles Spratleys en mer de Chine du Sud. Après avoir convoqué l’ambassadeur américain pour protester officiellement, la Chine a décidé d’envoyer sur place 2 destroyers équipés de missiles pour « sauvegarder sa propre sécurité », selon le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale. De son côté, Washington ne semble pas prêt à faire son mea culpa et a réaffirmé sa volonté de naviguer à sa convenance dans ce que les USA considèrent comme des eaux maritimes internationales.

Chine : 7 ans de prison pour diffusion de « rumeurs » online

Global Times – Le journal officiel et conservateur Global Times revient sur un amendement à la Loi sur la criminalité qui rentrera en application début novembre et qui prévoit jusqu’à 7 ans d’emprisonnement pour les internautes chinois reconnus coupables de diffuser de fausses rumeurs en ligne. Cette accusation de « diffusion de fausses rumeurs » est utilisée depuis 2013 pour museler les critiques politiques et toute forme de dissidence ou contestation par les autorités de Pékin, mais le passage de l’amendement entérine désormais complètement légalement cette pratique.

Japon : Shinzo Abe fait les yeux doux à l’Asie centrale

Mainichi – Tandis que Pékin promet de redynamiser les économies de l’Asie centrale avec ses « nouvelles routes de la Soie », le Japon place aussi ses pions dans une région appelée à devenir stratégique pour l’ensemble de l’Asie et l’économie mondiale. Ainsi, le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, est actuellement en déplacement officiel dans 5 pays d’Asie centrale. Abe a annoncé hier à Astana, capitale du Kazakhstan, qu’il prévoyait un potentiel d’investissements de pas moins de 25 milliards de dollars entre son pays et l’ensemble de la zone, en particulier dans les infrastructures. Selon le Maichini, il s’agit pour Shinzo Abe à travers ces déplacements de contrer l’influence grandissante de la Chine dans la région.

Corée du Sud : Park reste ferme sur les manuels d’histoires d’Etat

Korea Herald – Elle ne cède pas. Malgré les critiques qui s’intensifient, la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye s’est montrée bien décidé à imposer ses manuels d’histoire pour l’enseignement secondaire publiés directement par l’Etat. Dans son discours de mardi dernier devant le parlement, la dirigeante a insisté sur le fait que « la normalisation de l’histoire est une tâche naturelle et une mission pour notre génération ». Pour ses détracteurs, ce projet vise surtout à instrumentaliser politiquement les cours d’histoire.

Taïwan : Tsai Ing-wen largement en tête selon les sondages

Tapei Times – Selon un dernier sondage paru hier, la candidate du Parti Démocratique-progressiste (DPP), Tsai Ing-wen, arriverait largement en tête lors des prochaines élections présidentielles de janvier 2016. Avec 48,1% des intentions de votes elle devancerait largement son principal rival Eric Chu président du Kuomintang, qui ne récolterait que 16,3%. Ainsi, le changement de candidat opéré récemment par le KMT ne semble pas avoir d’effet prononcé sur les intentions de vote des électeurs taïwanais, selon le Tapei Times.

Taïwan : Washington croit en la stabilité des relations entre les deux rives, en cas de victoire de Tsai Ing-wen

United Daily News – Beaucoup s’interrogent sur la réaction de Pékin en cas de victoire à l’élection présidentielle du 16 janvier 2016 de Tsai Ing-wen, la candidate du Parti Démocrate-progressiste, le parti indépendantiste atuellement dans l’opposition. Lors d’un point de presse hebdomadaire rapporté par le quotidien en langue chinoise, United Daily News, le porte-parole de l’AIT (American Institute in Taiwan, la représentation américaine à Taïwan en l’absence de relations diplomatiques) a déclaré que les Etats-Unis ne feraient pas changer de nature les relations américano-taïwanaises selon la victoire de tel ou tel candidat à la présidentielle. Kin Moy, le directeur de l’AIT, a par ailleurs exprimé sa confiance dans la stabilité des relations entre les deux rives, estimant que la baisse des tensions par le dialogue représentait la meilleure des stratégies pour les deux rives.

Asie du Sud-Est

Thaïlande : mystérieuse pollution pétrolière à Hua Hin

Bangkok Post – La fuite de pétrole qui a pollué 10 km de plages touristiques hier entre Hua Hin et Khao Takiap dans la province du Prachuap Khiri Khan, semble désormais arrêtée. Les opérations de nettoyage devraient s’achever aujourd’hui, mais reste que l’origine de cette pollution n’est toujours pas établie. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les responsabilités dans cette affaire.

Malaisie : les critiques de HRW rejetées par le gouvernement

The Malay Mail Online – L’ONG Human Rights Watch (HRW) vient de publier un rapport sur la Malaisie qui ne plaît pas aux autorités de Kuala Lumpur. Critiqué pour avoir installé une véritable « culture de la peur » afin de bâillonner la liberté d’expression, le gouvernement du Premier ministre Najib Razak se défend en expliquant avoir agit de manière « juste et légitime ». HRW met de son coté en avant plusieurs procès controversés mené par l’Etat contre des opposants politiques et des médias et visant, selon l’organisation, à criminaliser l’expression publique.

Vietnam : faut-il concentrer les lieux de « services sensitifs » ?

Tuoitre News – « Services sensitifs », c’est l’expression officielle au Vietnam pour les massages, SPA, karaoké et autres. Le Minh Quy, responsable local à Hô-Chi-Minh-City, a proposé de restreindre l’offre de ces « services sensitifs » légaux à certains quartiers afin de mieux lutter contre la prostitution. Ce qui a déclenché un débat chez les lecteurs du quotidien Toi Tre. L’idée de pouvoir mieux informer sur les risques liés aux MST et de pouvoir contrôler la prostitution sur un périmètre restreint est un avantage mis en avant. Les opposants mettent en garde de leur coté sur les échecs en terme de réduction de la prostitution dans les pays voisins qui ont mis en place de véritables « quartiers rouges ».

Indonésie : l’action de Jokowi jugée positive dans l’éducation et la santé

Jakarta Globe et Jakarta Post – Selon une étude statistique de la Founding Fathers House reprise par le Jakarta Post, un an après l’arrivée au pouvoir du président Joko Widodo, les secteurs de la santé et de l’éducation sont ceux pour lesquels la population est le plus satisfaite de l’action des pouvoirs publics. A l’opposé, les actions dans les domaines de l’agriculture, de l’économie, des affaires légales et de l’ouverture politique sont jugées insatisfaisantes. De son côté, le Jakarta Globe revient sur les progrès de l’Indonésie pour débuter des affaires locales avec une progression dans le classement de la Banque Mondiale passant de 120e à 109e sur 189 pays.

Asie du Sud

Inde : « fausse alerte » à la consommation de viande de bœuf à Dehli

First Post – Symbole du renouveau du nationalisme hindou depuis l’arrivée au pouvoir de Narendra Modi, la lutte contre la consommation de viande de bœuf en Inde prend des proportions toujours plus inquiétantes. Sous le feu des critiques aujourd’hui, le zèle de la police de Dehli à opérer une descente hier dans les cuisines de la maison de représentation du Kerala, après une délation téléphonique par le représentant local du très conservateur parti Hindu Sena. Si Vishnu Gupta est ce mercredi entendu par les forces de l’ordre pour « plainte frauduleuse », l’action immédiate de la police fait débat dans la plupart des quotidiens nationaux.

Inde : Mark Zuckerberg rencontre l’élite des ingénieurs indiens

Times of India – Le patron de Facebook mouille la chemise. Malgré le tollé en Inde provoqué par son projet d’Internet pour tous, Mark Zuckerberg est de retour à New Dehli où il a rencontré des étudiants de l’Institut indien de Technologie. Le projet de Zuckerberg consiste à offrir des connexions internet aux plus pauvres, mais elles seraient restreintes à certains sites de compagnies qui sponsorisent ce service. Accusé de nuire à la neutralité du Net, le projet a capoté il y a quelques mois avec le retrait de plusieurs grandes compagnies qui devaient participer. L’Inde est devenue cette année le pays qui forme le plus d’ingénieurs au monde. Zuckerberg a déclaré que ce pays est le plus important marché pour Facebook. Tout un programme.

Pakistan : Uber arrive

Dawn – L’annonce est officielle. Uber recrute actuellement une équipe à Lahore et entend bien développer rapidement ses services sur le territoire pakistanais. Comme dans de nombreux autres pays, les entreprises de taxis locales voient d’un mauvais œil l’arrivée d’une concurrence jugée déloyale car non soumise aux règlementation de la profession.

Népal : manifestation anti-Chine au sud du pays

Nepali Times – Coincé entre l’Inde et la Chine, le Népal a bien du mal à rester uni face aux remous créés par l’adoption d’une nouvelle constitution. Un sentiment anti-indien prédomine sur l’ensemble du royaume après que Dehli a décidé de bloquer ses exportations de pétrole en soutien aux minorités du Sud népalais. Ces dernières, en particuliers les Madhesis, ont manifesté contre l’ingérence de la Chine qui a accepté dernièrement de fournir Katmandou en ressources énergétiques.

Par Nicolas Sridi, avec Victor Yu à Taipei, Sébastien Faris à New Delhi Sylie Lasserre Yousafzaï à Islamabad et Anda Djoehana Wiradikarta à Paris