Revue de presse Asie - 8 octobre 2015

Réserves en chute libre en Chine, smog pollué à Phuket et discussion sur le nucléaire au Pakistan

Le smog persiste sur l'île de Phuket en Thaïlande. Copie d’écran du Bangkok Post, le 8 octobre 2015.
Le smog persiste sur l'île de Phuket en Thaïlande. Copie d’écran du Bangkok Post, le 8 octobre 2015.

Asie du Nord-Est

Chine : les réserves de change en chute libre

China Daily – Les réserves de devises en Chine ont dévissé au troisième trimestre 2015, avec une baisse de 180 milliards de dollars – un record sur les deux dernières décennies. Cette baisse massive intervient suite à la dépréciation du yuan, décidée en août dernier par Pékin. Ayant promis de stabiliser sa monnaie, le gouvernement chinois se voit « mécaniquement » obligé de vendre une partie de ses réserves en dollars pour faire face aux pressions baissières internationales sur le yuan. Cette chute des réserves chinoises pose des questions en termes d’accès à des liquidités suffisantes pour les investisseurs et sur la couverture de la dette extérieure chinoise.

Chine : le gouverneur du Fujian dans la tourmente

Global Times – Dans un style lapidaire propre aux annonces officielles locales, le Global Times annonce que Su Shulin, l’actuel gouverneur de la province du Fujian, a été placé sous enquête par les autorités anti-corruption pour « grave offense disciplinaire ». Une annonce qui montre encore une fois la détermination du Président Xi Jinping à continuer sa campagne musclée contre la corruption. Une cause « noble » que de nombreux analystes soupçonnent d’être aussi un bon moyen de concentrer les pouvoirs et se débarrasser de ses rivaux politiques.

Japon : dépenses médicales record en 2013

The Mainichi – Pour la première fois, les dépenses médicales japonaises dépassent les 40 trillions de yens pour l’année fiscale 2013 – soit 2,2% d’augmentation par rapport à 2012. Estimées à 40,06 trillions de yens (334 milliards de dollars), ces dépenses atteignent donc des sommets sur les sept dernières années. Et la tendance haussière n’est pas prête de s’arrêter. Avec une population vieillissante et des technologies modernes de plus en plus onéreuses, le Japon va devoir accroître ses dépenses en traitements médicaux. Mais avec une économie au ralenti, le gouvernement de Shinzo Abe prévoit néanmoins des coupes dans les dépenses médicales publiques, ce qui devrait obliger les particuliers à se tourner vers des couvertures privées.

Taïwan : le psychodrame continue au Kuomintang

Taipei Times – C’est à la Une de toute la presse insulaire. Le comité central du Kuomintang (KMT), le parti au pouvoir, a voté ce mercredi une motion convoquant un congrès national exceptionnel. Objectif : retirer à Hung Hsiu-chu son investiture en tant que candidate du parti à l’élection présidentielle de janvier 2016. En cause, un manque d’attrait dans les intentions de vote qui fait craindre le pire… Les réactions ne se sont pas faites attendre. Protégés par les forces de l’ordre, les partisans de Hung Chu-hsiu ont manifesté devant le siège du KMT pendant la réunion du comité central. Eric Chu, maire de New Taipei et président du KMT, n’écarte plus désormais la possibilité d’endosser la candidature – lui qui l’a toujours refusée. Une scène ubuesque qui en a fait sourire plus d’un dans l’opposition. Enfin, Ma Ying-jeou, le président de la République, déclarait hier ne pas s’opposer au fait de discuter ce dossier alors qu’il a lui-même imposé la candidate. Ce samedi 10 octobre aura lieu la fête nationale taïwanaise, et tous les chefs de cette guerre de faction qui menace l’existence du parti seront sur la même estrade pour regarder défiler les forces armées de la République de Chine.

Asie du Sud-Est

Thaïlande : Phuket, un paradis dans le brouillard

Bangkok Post – Après Singapour et la Malaisie, le sud de la Thaïlande subit lui aussi les conséquences des feux de forêt indonésiens. Cela fait plusieurs jours que l’île de Phuket, très prisée par les touristes, est plongée dans un brouillard toxique persistant. La situation inquiète les professionnels du tourisme local alors qu’approche le festival végétarien (qui débutera mardi prochain) – une célébration qui correspond d’ordinaire à un pic de visites pour l’île. Pour l’heure, de nombreux touristes restent confinés dans leurs hôtels ou se voient proposer des masques antipollution pour sortir à l’extérieur…

Le Vietnam pollué par la Chine

Tuoitre News – Et pendant que la Thaïlande se débat dans le brouillard venu d’Indonésie, le Vietnam présente une étude établissant que 40% à 50% des polluants dans l’air au nord du pays viendraient de « l’extérieur ». Dans le collimateur des scientifiques locaux, les centrales thermiques au fuel chinoises proches de la frontière, qui seraient responsables des flux de dioxyde de soufre (SO2), de dioxyde d’azote (NO2) et autre monoxyde de carbone charriés par les vents venus du Nord, récurrents durant la mousson. Une nouvelle qui ne devrait pas abaisser les tensions déjà vives entre les deux pays au sujet des eaux territoriales – en mer de Chine du Sud, appelée Mer de l’Est par Hanoi.

Au Vietnam, la vague montante du chantage à la « sextape »

Thanh-Niên (en vietnamien) – La police du district de Go-Vâp à Hô-Chi-Minh-Ville vient de l’arrêter, et il a tout avoué… Quand ils étaient amoureux, Bùi Mặc Dương, 31 ans, et son amie O., 20 ans, se retrouvaient souvent à l’hôtel, et Dương filmait leurs ébats avec son smartphone. Ainsi, malgré leur séparation, Dương obligeait son ex-amie à continuer d’avoir des relations sexuelles avec lui, sous peine de diffuser les vidéos de leurs ébats sur les réseaux sociaux. O. a fini par porter plainte devant la police. Le quotidien Thanh-Niên, qui n’a pas mentionné explicitement le nom de la jeune femme (contrairement à celui du maître-chanteur), remarque l’inquiétante popularisation de ce mode de chantage. Un phénomène qui s’explique par le poids des réseaux sociaux et par la démocratisation des smartphones.

Malaisie : les tensions raciales continuent sur fond de manipulations politiques

Malaykini et Malay Mail Online – Les tensions entre malais et la minorité d’origine chinoise continuent. Un rassemblement de plusieurs milliers de personnes prévu à Malacca samedi a été repoussé pour ne pas perturber l’anniversaire du gouverneur local, mais reste d’actualité. Il s’agit pour les « chemises rouges » pro-gouvernement de dénoncer l’attaque récente d’officiers de l’immigration par un groupe de gansters « chinois ». Le Malay Mail Online reprend de son côté les propos de l’ancien Premier ministre Mahatir Mohamad pour qui la situation actuelle est le résultat de manipulations de l’équipe dirigeante au pouvoir. Pour lui, il s’agit avant tout de détourner l’attention du scandale de corruption 1MDB, nom du fonds étatique d’investissement qui devait servir à transformer Kuala Lumpur en un hub financier régional. Le Wall Street Journal a en effet établi que près de 700 millions de dollars auraient transité de ce fonds vers le compte personnel de l’actuel Premier ministre, Najib Razak.

Philippines : la détention de l’ancienne Présidente Arroyo illégale selon l’ONU

The Pilippine Star – Incarcérée depuis trois ans sans possibilité de libération sous caution, l’ancienne présidente du pays, Gloria Macapagal Arroyo, vient de remporter une victoire symbolique aux Nations Unies. Son incarcération a en effet été jugée illégale par un groupe de travail onusien chargé de statuer sur la situation. L’ONU réclame ainsi que l’ancienne présidente philippine puisse disposer d’une libération sous caution qui, selon l’organisation internationale, ne lui a pas été offerte en raison de motivations politiques – ce qui est contraire au droit international.

Asie du Sud

Inde : violences au parlement du Jammu et Cachemire autour de la polémique sur le boeuf

The Hindu – Après le lynchage d’un musulman pour consommation de viande de bœuf, les tensions entre hindous et musulmans envahissent les parlements locaux. Un député indépendant de Langate, Sheikh Abdul Rashid, a ainsi été attaqué physiquement dans l’assemblée du Jammu et Cachemire par des députés du Parti nationaliste hindou au pouvoir (BJP). Ces derniers lui reprochent d’avoir organisé une dégustation de viande de bœuf la veille à Srinagar. Pour Sheikh Abdul Rashid, il s’agissait de témoigner que les interdits religieux ne pouvaient se substituer ou prendre le dessus sur la loi et les arrêtés de justice qui autorisent la consommation de viande de bœuf.

Pakistan : vers un accord nucléaire avec les Etats-Unis ?

Dawn – En Une du quotidien Dawn aujourd’hui : la volonté affichée par les Etats-Unis de discuter d’un accord sur le nucléaire civil avec Islamabad, en échange d’engagements du Pakistan à limiter son arsenal nucléaire militaire. Les Américains semblent vouloir profiter de la prochaine venue du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif pour en discuter. Objectif : obtenir un compromis semblable à celui signé avec l’Inde en 2005.

La rédaction d’Asialyst

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don