REVUE DE PRESSE INSOLITE - AOÛT 2015

La face B de l’actu asiatique

Copie d’écran du Japan Times, le 11 août 2015
Copie d’écran du Japan Times, le 11 août 2015

ETUDES ET DECOUVERTES

Indonésie : Elton John donne son nom à un crustacé de Raja Ampat

Copie d’écran de Yibada, le 29 août 2015.
Yibada – Lorsqu’il a examiné au microscope un crustacé fraîchement découvert dans les récifs indonésiens de Raja Ampat, le Dr. James Thomas a cru voir… Elton John. Sa « forme inhabituelle » lui a en effet rappelé l’accoutrement du Pinball Wizard, le personnage incarné par le chanteur dans l’opéra rock Tommy (1975). James Thomas assume : c’est la conséquence d’une écoute répétée de « Don’t Go Breaking My Heart », « Your Song » et « Candle In The Wind » pendant ses nombreuses années de recherche. En hommage à son idole, le petit crustacé porte désormais le nom de Leucothoe eltoni.

Chine: le changement climatique lu dans des graffitis rupestres

Copie d’écran du site de l’Université de Cambridge, le 13 août 2015.
Copie d’écran du site de l’Université de Cambridge, le 13 août 2015.
Université de Cambridge – Sécheresse, famine, révolte et renversement de dynastie. Dans la province du Yunnan, au sud de la Chine, se trouve la grotte de Dayu : un abri dont les murs humides sont recouverts d’inscriptions bien particulières. Elles décrivent l’impact politique des sécheresses apparues entre 1520 et 1920. En 1891, l’une d’entre elles indiquait : « Le 24 mai, en la 17e année du règne de l’Empereur Guangxu, dynastie Qing, le baron local Huaizong Zhu a guidé plus de 200 personnes vers la grotte pour y trouver de l’eau. Un devin nommé Zhengrong Ran a prié pour faire tomber la pluie durant la cérémonie. » Intriguée par ces précieux récits, une équipe scientifique internationale s’est rendue sur place. A partir d’analyses effectuées dans la grotte, les chercheurs ont construit un modèle de prévision des précipitations chinoises, avec 1982 pour année de départ. Les résultats de leur simulation ont signalé une sécheresse dans les années 1990, ce qui fut effectivement le cas en 1994. Si le PCC en est sorti indemne, une prochaine sécheresse pourrait bien éclater dans les années 2030… Mais à force de progrès technologiques, il n’a plus besoin de devins pour faire tomber la pluie.

Japon : rentrées mortelles – les suicides du 1er septembre

South China Morning Post – Le système scolaire japonais serait-il si stressant que les élèves en viendraient à se suicider plus fréquemment à la rentrée ? C’est ce que révèle une enquête commandée par le bureau du Premier ministre japonais, publiée en août. L’analyse des 18 048 suicides étudiants commis entre 1972 et 2013 dévoile que les jeunes japonais sont 3 fois plus prompts à se donner la mort le 1er septembre, et 2 fois plus enclins à faire de même les 31 août et 2 septembre. Face à ce constat, le ministère de l’Education, de la Culture, des Sciences, des Sports et de la Technologie a demandé aux parents d’être plus vigilants pendant les vacances d’été.

RENCONTRES ET EVENEMENTS

Corée du Nord : « Bonsoir Pyongyang, est-ce que vous êtes chauds ? »

Affiche de la tournée nord-coréenne du groupe Laibach (copie d’écran du New York Times, le 20 août 2015).
The New York Times – Les 19 et 20 août, plus de 1 000 Nord-Coréens ont assisté, impassibles, au premier concert jamais donné par un groupe pop étranger à Pyongyang : Laibach. Ce dernier se décrit comme un « groupe de rock industriel » en provenance de Slovénie, dont l’univers est marqué par le recours parodique à l’imagerie fasciste : « Nous sommes aussi fascistes qu’Hitler était peintre », assurent ses membres tous habillés pour l’occasion avec le costume gris à la Kim Jong-il. Un extrait vidéo du concert, publié par le New York Times, met autant mal à l’aise qu’il amuse : face à un public impénétrable et ultra-discipliné, les musiciens jouent, embarrassés, de puissants morceaux à l’image du fameux « The Final Countdown ». A la fin de la vidéo, le public applaudit comme à l’issue d’un Congrès du Parti des Travailleurs. Rock’n’roll.

Japon : un musée dédié aux toilettes ouvre ses portes

Japan Times – Tous les musées ont leurs toilettes. Les toilettes ont maintenant leur musée. Ouvert à Kitakyushu (au sud du Japon) par le groupe Toto, premier fabricant nippon de produits sanitaires, le lieu culturel retrace cent ans d’histoire du « petit coin ». Les visiteurs, précise le Japan Times, pourront gratuitement admirer la réplique du premier modèle de toilettes dévelopé par Toto en 1914, mais aussi ses déclinaisons les plus modernes, comme celles prisées par Madonna et Will Smith.

Vietnam : funérailles pour vivants entâchés par l’adultère

Copie d’écran du site Tuoi Tre News, le 26 août 2015.
Tuoi Tre News – Une étrange cérémonie funéraire s’est tenue au centre du Vietnam la semaine dernière. Et pour cause, les 5 personnes concernées étaient bien vivantes (et le sont toujours) ! Nguyen Thi Tuyet Hanh, une femme de 51 ans, explique son geste à Tuoi Tre News : alors qu’elle a surpris son époux en plein adultère, ce dernier aurait souhaité engager un homme de main pour tuer l’ensemble de sa famille. Hanh a donc organisé une cérémonie funéraire préventive afin d’attirer l’attention des medias et riverains sur les intentions de son mari. C’est désormais chose faite.

ANECDOTES ET FAITS DIVERS

Inde : un perroquet l’insulte, elle l’envoie au poste

India Times – Insulter une vieille dame de 85 ans, ce n’est pas bien. La faire insulter par son perroquet, ce n’est toujours pas bien. Mais c’est plus drôle. La police de Rajura, dans l’Etat indien du Maharashtra, s’est saisie d’une telle affaire le mois dernier. Janabai Sakharkar a accusé son gendre Suresh d’apprendre des insultes à son perroquet, Hariyal. Le but présumé : que le volatile s’en prenne à la vieille dame lorsqu’elle passe à côté de lui dans la rue. Les trois individus se sont alors retrouvés au poste pour s’expliquer mais, tout le long de l’interrogatoire, le perroquet est resté coi. L’entrevue s’est néamoins tristement terminée pour l’oiseau et son maître, puisque Hariyal s’est vu confié au service local des forêts.

Japon : « Le prochain train pour Tokyo, s’il vous plaît ? » « Miaou ! » « Merci ! »

Un train de la ligne Kishigawa, en 2009 (Crédit : E56-129 (Travail personnel) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) ou CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons).
Un train de la ligne Kishigawa, en 2009 (Crédit : E56-129 (Travail personnel) [GFDL ou CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons).
Japan Times avec Kyodo – Le chat chef de gare est mort, vive le chat chef de gare ! Suite au décès de Tama, la féline qui avait rendu célèbre la gare de Kishi et stimulé le trafic de la ligne Kishigawa, l’entreprise Wakayama Electric Railway vient de nommer son successeur à moustaches : Nitama (« Tama deuxième du nom »). Il s’agit en fait d’une promotion, puisque la minette Nitama était « l’assistante » de Tama de 2012 à 2015. Wakayama Electric Railway a également dévoilé un petit sanctuaire consacré à Tama où Nitama a ronronné de recueillement avant de prendre officiellement ses fonctions, indique le Japan Times. Le Japon compte plusieurs animaux chefs de gare (chats, lapins, chiens et autres), mais Tama fut le premier à remplir ce rôle en 2007.

Chine : ivre, elle ne peut embarquer après un cul sec de 700 ml de cognac

South China Morning Post – « 180 euros, c’est toujours mieux dans l’estomac que dans la poubelle ! » Voilà ce qu’a dû penser Madame Zhao, chinoise quarantenaire, pour engloutir cul sec une bouteille de cognac de 700 ml, qu’elle n’était pas autorisée à transporter dans son bagage à main. Résultat : ivre morte et voyageant seule, elle se voit refuser l’accès à son avion pour Wenzhou par le personnel de l’aéroport de Pékin. Après quelques bonnes heures de sommeil, Madame Zhao a vivement remercié la police de « s’être occupée d’elle ».
La rédaction d’Asialyst