Culture
événement

Conférence le 1er février : "Bombay, maximum chaos : la mégapole indienne dans la littérature"

A la gare de Bombay. (Source : LA Story)
A la gare de Bombay. (Source : LA Story)
À ne pas manquer ! Le samedi 1er février à 17h, Patrick de Jacquelot, journaliste à Asialyst et ancien correspondant en Inde, donnera une conférence sur Bombay dans la littérature, à la librairie Le Phénix à Paris. Réservation obligatoire sur ce lien.
Avec sa géographie tourmentée, ses vingt-cinq millions d’habitants, ses bidonvilles démesurés, son immobilier résidentiel parmi les plus chers de la planète, ses guerres de gangs et ses stars de cinéma vénérées à l’égal de dieux, Bombay constitue un formidable objet littéraire. La conférence présentera, lecture d’extraits à l’appui, quelques-uns des livres qui explorent ses méandres et dissèquent sa société. Y seront passés en revue aussi bien des reportages que des romans, la frontière entre fiction et réalité étant particulièrement floue dans le cas de Bombay.
Journaliste, Patrick de Jacquelot a vécu sept ans en Inde essentiellement comme correspondant du quotidien Les Echos. Journaliste à Asialyst, il chronique entre autres les livres et les bandes dessinées traitant du sous-continent indien.
La rencontre aura lieu le samedi 1er février de 17h à 18h30 à la librairie Le Phénix, 72 boulevard de Sébastopol, Paris IIIème, Métro Réaumur-Sébastopol. Réservation obligatoire.
Le journaliste Patrick de Jacquelot, ancien correspondant en Inde pour le quotidien "Les Echos". (Crédit : Tribhuvan Tiwari/Outlook)
Le journaliste Patrick de Jacquelot, ancien correspondant en Inde pour le quotidien "Les Echos". (Crédit : Tribhuvan Tiwari/Outlook)
A propos de l'auteur
Joris Zylberman
Joris Zylberman est directeur de la publication et rédacteur en chef d'Asialyst. Ancien correspondant à Pékin et Shanghai pour RFI et France 24, cofondateur de la société de production Actuasia, écrit, réalise et produit des reportages sur la Chine depuis 9 ans. Il est co-auteur des Nouveaux Communistes chinois (Armand Colin, 2012) et co-réalisateur du documentaire “La Chine et nous : 50 ans de passion” (France 3, 2013).