Hong Kong dans l'étau de la Chine : une lutte perdue d'avance ?

Un million de Hongkongais dans la rue le 9 juin 2019, et ce n’est pas fini. L’histoire se répète dans l’ancienne colonie britannique depuis qu’elle est revenue dans le giron de la mère-patrie chinoise en 1997. Aujourd’hui, jeunes militants démocrates ou homme d’affaires, ils luttent contre une loi qui permettrait l’extradition vers des pays sans accord juridique avec Hong Kong, dont la Chine continentale et sa justice aux ordres du Parti communiste. Ce mouvement social massif fait écho aux centaines de milliers de personnes dans les rues de la ville en 2003 contre une loi anti-sédition qui menaçait elle aussi les libertés publiques. Pourtant Pékin a officiellement accepté le principe « un pays, deux systèmes » jusqu’en 2047. Dans les coulisses, le pouvoir central chinois ne cesse de miner le système politique hongkongais. Retrouvez tous nos articles.