Revue de presse Japon - 3 novembre 2016

Japon : la base américaine de Sasebo fermée brièvement après des coups de feux

Au Japon, la base navale américaine de Sasebo dans la préfecture de Nagasaki a été brièvement fermée ce jeudi 3 novembre suite à un signalement de coups de feu. Copie d'écran du Japan Times, le 3 novembre 2016.
Au Japon, la base navale américaine de Sasebo dans la préfecture de Nagasaki a été brièvement fermée ce jeudi 3 novembre suite à un signalement de coups de feu. Copie d'écran du Japan Times, le 3 novembre 2016.
Japan Times – La base navale de Sasebo dans la préfecture de Nagasaki a été brièvement fermée ce jeudi 3 novembre suite à un signalement de coups de feu. Mais aucun tireur ni aucune victime n’étant à déplorer, tout est rapidement revenu à la normale, précise la marine américaine sur son compte Twitter officiel.
Les coups de feu auraient été entendus dans un bâtiment de la base abritant un escadron anti-déminage, ce qui aurait conduit les autorités américaines a fermer entièrement la base par sécurité.

Pour l’adjoint aux affaires publiques des forces navales américaines stationnées au Japon cité par la quotidien nippon, « l’incident s’est produit dans un bâtiment se situant dans une zone de maintenance ; ce qui n’est pas la partie la plus calme de la base ». Et la sécurité s’est mise en place car « quelqu’un a cru entendre quelque chose et ce quelque chose ressemblait à des coups de feu ».
Et le Japan Times de rappeler que « les forces armées américaines sont stationnées au Japon depuis la défaite de la Seconde Guerre mondiale » et que « les crimes occasionnels perpétrés par le personnel militaire ou civil américain présent dans ces bases rendent furieux le public [japonais] et poussent souvent à des appels au démantèlement ».

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don
[asl-front-abonnez-vous]
[asl-front-abonnez-vous]