Revue de presse Japon - 27 mai 2016

Japon : Obama ne s'excuse pas à Hiroshima, mais appelle à "réfléchir" aux actes passés

Ce vendredi 27 mai, Barack Obama est officiellement devenu le premier président américain en exercice à se rendre à Hiroshima. Copie d'écran du “Japan Times”, le 27 mai 2016.
Ce vendredi 27 mai, Barack Obama est officiellement devenu le premier président américain en exercice à se rendre à Hiroshima. Copie d'écran du “Japan Times”, le 27 mai 2016.
Japan Times – Il est officiellement le premier président américain en exercice à se rendre à Hiroshima. Barack Obama s’est exprimé aujourd’hui vendredi 27 mai sur le théâtre du premier bombardement nucléaire, après avoir déposé une couronne de fleurs au Mémorial pour la paix et visité un musée exposant des photographies de victimes, ainsi que des reliques de l’attaque. S’il ne s’est pas excusé, le président américain a rappelé la nécessité de « réfléchir à la terrible force déversée dans un passé pas si lointain » en « regardant l’Histoire droit dans les yeux », et de se rappeler de « tous les innocents tués au cours de cette guerre atroce ». Comme convenu, Barack Obama s’est également entretenu avec un hibakusha, survivant de l’attaque nucléaire : Sunao Tsuboi, alors étudiant de 20 ans lors du bombardement du 6 août 1945, relève le Washington Post. Dans le livre d’or destiné aux visiteurs de Hiroshima, le président américain a rappelé son désir de voir le monde « libéré de toute arme nucléaire ».