La Chine planifie une base navale dans les Spratleys

Pékin souhaite créer une base navale sur l'une des îles Spratley afin d'abriter un navire de sauvetage. Copie d'écran du "South China Morning Post", le 23 mai 2016.
Pékin souhaite créer une base navale sur l'une des îles Spratley afin d'abriter un navire de sauvetage. Copie d'écran du "South China Morning Post", le 23 mai 2016.
South China Morning Post – La Chine continue son implantation dans les îles Spratley. Le gouvernement de Pékin est en train d’organiser la construction d’une base navale pour abriter un navire de sauvetage de pointe. L’appareil qui transporterait des drones et des robots sous-marins, pourrait être déployé dans la seconde moitié de l’année, a déclaré Chen Xingguang, présenté comme le « commissaire politique du navire ». Il permettrait de porter secours aux bateaux de pêche en difficulté plus rapidement, grâce à une distance plus courte à parcourir. Le pays n’a pas précisé quelle île serait concernée par cette base. Les autorités montrent ainsi qu’elles souhaitent poursuivre le développement des infrastructures civiles et militaires dans ces îles dont certaines parties sont revendiquées par les Philippines, le Vietnam, le Brunei, la Malaisie et Taïwan. La Cour internationale de La Haye doit rendre d’ici quelques semaines son arbitrage sur la demande des Philippines, qui contestent la revendication chinoise sur 90% de la mer de Chine du Sud.

Soutenez-nous !

Asialyst est conçu par une équipe composée à 100 % de bénévoles et grâce à un réseau de contributeurs en Asie ou ailleurs, journalistes, experts, universitaires, consultants ou anciens diplomates... Notre seul but : partager la connaissance de l'Asie au plus large public.

Faire un don